(Pour agrémenter votre lecture, le petit programme audio intégré au bas de l’écran vous permet d’écouter des extraits de notre « CD-club-perso de 2002 »  présenté au point 3 cette page ; leur durée est ici limitée à 24 secondes chacun, en raison de la législation sur les droits d’auteur).

1. Musiques de danse tirées de l’actualité

Dans le TOP 50 des variétés du moment, le danseur attentif peut repérer des rythmes qu’il a expérimentés durant les cours. C’est principalement dans le domaine des danses latines (salsa, samba, cha-cha, rumba …) que l’actualité produit régulièrement de bonnes musiques de danse.

Les trouvailles sont plus rares en ce qui concerne les danses standards : les créateurs d’aujourd’hui utilisent moins fréquemment les rythmes de valse, de tango ou de quickstep. A tort certainement, et des succès comme ceux de Benabar («l’effet papillon»), Julien Doré («les limites»), James Blunt («Postcards»), Frero Delavega («sweet darling») démontrent que le public apprécie ce genre de musique mélodieuse, infiniment agréable à l’oreille … et parfaitement rythmée pour danser le quickstep. On en redemande !

Quoi qu’il en soit, un club de danse qui vit avec son temps, puise dans l’actualité une abondante matière pour renouveler le répertoire poussiéreux des musiques de danses dites «de salon» : nous ne sommes plus, que diable, au XIXème siècle, pour danser sur «le temps des cerises» ou «le plaisir d’amour qui ne dure qu’un moment» … Si beaucoup de clubs de danse en sont restés aux grands classiques du passé, ce n’est pas le cas du Diverty qui recherche constamment dans l’actualité ce qui plaît à l’oreille et répond aux besoins des danseurs.

 

 

2. Adaptations en « strict tempo »

Comme on le voit dans les tableaux ci-dessus, les « tubes » de l’actualité se révèlent parfois inadaptés à la danse, en raison d’un tempo trop rapide ou trop lent : on est séduit par un refrain mille fois entendu dans les medias … mais on sent que pour danser, « ça ne colle pas ».
La solution nous vient d’ingénieux spécialistes en musiques de danse, qui achètent les droits de reproduction de ces variétés populaires, et en rectifient le rythme, si nécessaire, pour les rendre « dansables ». Une aubaine pour les amateurs de danse !

L’un des premiers à s’être lancé dans ce travail, et l’un des plus actifs aujourd’hui, est un Hollandais connu dans toutes les écoles et tous les clubs de danse du monde entier : Jos VAN HEMERT s’est forgé une solide réputation depuis de nombreuses années, du Japon à l’Australie en passant par l’Europe et l’Amérique, sous sa « marque de fabrique » DANCELIFE.
Au fil du temps, le catalogue DANCELIFE s’est largement étoffé : il propose à son public des centaines de CD de musiques correctement rythmées (et accessoirement … nombre d’accessoires utiles à la danse : chaussures, vêtements, livres, videos).

3. « Dancelife’s best Songs for Diverty Dance Club »

En 2002, nous avons demandé à Jos VAN HEMERT (lire le paragraphe précédent) de réaliser, en exclusivité pour le Diverty Dance Club, une compilation de musiques de danse tirées de l’abondante collection DANCELIFE.

Une telle initiative est doublement exceptionnelle : il est presqu’inconcevable de rencontrer un producteur assez attentif aux desiderata des danseurs … pour accepter une production à aussi petite échelle (1000 CDs) ; d’autre part, un club de danse qui propose à ses membres un CD personnalisé, fabriqué par une grande maison de disques, c’est à notre connaissance du « jamais vu » dans les annales des clubs !
Encore une singularité qui distingue le DIVERTY DANCE CLUB.

« Dancelife’s best Songs for Diverty Dance Club » a représenté un lourd investissement, mais il fait la fierté de notre club et il est unanimement apprécié par les nouveaux membres de chaque nouvelle saison. En effet, ce CD n’est pas mis en vente mais est offert aux nouveaux adhérents, à raison d’un exemplaire par couple.

Avec un tel outil, nous répondons à une demande récurrente de nos débutants qui souhaitent s’entraîner « à la maison », et (… pour les plus motivés) mettre quotidiennement en pratique la technique apprise durant les cours.

A la différence des pratiques de piratage si courantes aujourd’hui, notre initiative respecte le travail accompli par des professionnels qui se mettent au service des danseurs.

Dans le monde de la danse, plus encore que dans celui des variétés « tout public », la copie illicite assassine les créateurs. A brève échéance, elle risque de nous priver des produits … dont nous avons besoin pour exercer nos propres talents.

(amenez le curseur de votre souris sur l’image pour faire apparaître le verso de la pochette avec les titres…)

CD 1 - Pochette recto
CD 1 - Pochette verso

En 2012, dix ans après cette première réalisation musicale du Diverty Dance Club, l’opération a été renouvelée avec enthousiasme : un deuxième CD, « More Dancelife’s best Songs for Diverty Dance Club » est désormais distribué aux membres du club qui ont au moins une année d’ancienneté, et qui sont inscrits en cours de perfectionnement.

CD 2 - Pochette rectoCD 2 - Pochette verso